6 choses que l’on ne vous a pas dit au sujet du vagin

Le vagin est la partie la plus intime du corps de la femme. Très vulnérable aux infections, cette partie très fragile de notre intimité doit être traitée avec beaucoup de soin. Les manifestations anormales nécessitent une consultation dans les plus brefs délais afin d’éviter d’éventuelles complications. Mais le plus GROS des problèmes c’est surtout cette pudeur qu’a la gente féminine lorsqu’il s’agit d’aller consulter un généraliste ou un gynécologue. Il n’est pas évident pour une femme de montrer son intimité surtout si celui-ci présente des infections. Afin de connaître un peu plus votre corps, voici 6 choses au sujet du vagin que vous ne saviez probablement pas :

1 – Le vagin a des formes variées

La partie visible et externe du système reproducteur féminin s’appelle la vulve. Comme toute autre partie du corps, sa forme et sa taille varient d’une femme à l’autre. Qu’il soit charnu, en forme d’abricot ou petit, l’important c’est de l’accepter telle qu’il est.

2 – Le vagin se sert pas à uriner !

Eh oui, vous avez bien lu ! Contrairement aux hommes qui usent de leur pénis pour uriner, les femmes elles, n’utilisent pas leur vagin pour le même but. La vessie évacue depuis une ouverture de l’urètre située entre le clitoris et l’ouverture vaginale.

3 – Le saignement, rien de plus normal !

Tous les mois à partir du moment où vous avez eu vos premières règles, l’utérus se prépare à accueillir un œuf fécondé grâce à la rencontre d’un ovule et d’un spermatozoïde. Une muqueuse utérine appelé endomètre se forme. L’évacuation des caillots de sang est généralement due à leur détachement quelques heures avant que les contractions utérines arrivent pour les sortir.

4 – La vagin peut descendre !

Une information insolite pour vous mesdames, le vagin peut descendre. En effet, le prolapsus de l’organe pelvien se produit lorsqu’un ou plusieurs organes pelviens descendent, exerçant ainsi une pression sur la paroi vaginale qui peut sortir en dehors de la vulve. Pas de panique, on peut tout de même y remédier grâce à une rééducation périnéale ou une chirurgie.

5 – Les pertes vaginales ? Il n’y a pas lieu de s’inquiéter !

Il est tout à fait normal que les femmes aient des sécrétions vaginales. Elles doivent être sans odeurs, d’une couleur blanche qui tirent légèrement vert le beige et non accompagnées de démangeaisons. Dans le cas contraire, il est nécessaire de consulter afin d’écarter d’éventuelles infections.

6- La douche vaginale n’est pas conseillée.

La douche vaginale est une toilette pratiquée à l’intérieur du vagin grâce à une poire accompagnée d’une solution nettoyante ou tout simplement de l’eau. On la déconseille fortement car c’est une pratique agressive qui peut irriter la zone interne, créant ainsi un environnement propice aux infections de type vaginoses ou des mycoses. La douleur ressentie peut également affecter la vie sexuelle. Il est important que le vagin s’auto-nettoie et n’a aucunement besoin d’être lavé. Au contraire, vous risquez d’endommager la flore vaginale qui a pour but de le préserver des maladies génitales.

Loading...

Most Popular

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

AstucesdeSante © 2018

To Top